Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresse : ATF, 5 rue Louis Blanc, 75010 Paris 

Tél. : 01.45.96.04.06, 

Fax. : 01.45.96.03.97,

Recherche

Liens

29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 13:33

Mail envoyé par Abderrazak Horchani Bouazizi

Bonjour à tous,

J'avais espéré voir une meilleure participation et une plus grande mobilisation des tunisiens en France lors de cette étape historique du processus démocratique en Tunisie. Les conditions qui ont entouré la préparation puis le déroulement du scrutin ont engendré en moi, comme certainement chez beaucoup d'entre vous, un goût amer d'insatisfaction sinon de frustration de voir ce moment historique dévalué et sacrifié par l'impréparation et le retranchement dans ces certitudes erronées des IRIE en France. Elles ont jusqu'au bout refusé de voir les problèmes d'organisation du scutin, notamment en ce concerne les inscriptions sur les listes électorales, signalés tout au long des étapes du processus mis en œuvre par l'ANC et ensuite par l'ISIE.

Ainsi d'après les dires et les constatations des uns et des autres-observateurs, associations et mouvements politiques- des centaines et d'aucuns disent des milliers de citoyens tunisiens électeurs en France se sont trouvés, durant les trois jours du scrutin, privés de leur droit de vote et empêchés de jouir ou d'exercer leur citoyenneté , en dépit des preuves attestant de leurs demandes d'inscription ou de leurs démarches volontaires. La raison en est l'impréparation techniques de l'autorité chargée de l'organisation de ce élections et son échec à pallier en temps opportun aux difficultés apparues dès le début de l'opération.

Tout le monde s'accorde à dire que les tunisiens qui ont ainsi été privés de leur droit de vote n'ont aucune responsabilité dans ce qui leur est arrivé et ne doivent en aucun se trouver sacrifiés dans le compte des pertes et profits des élections.

L'ISIE, autorité constitutionnelle que tout tunisien est appelé à respecter et soutenir, ne peut, au risque de se ridiculiser, faire l'impasse sur ce trou noir que constitue le problème des privé de vote en France et à l'étranger, et valider ainsi des élections entachées d'un graves dysfonctionnement qui a conduit à la proclamation de résultats imprégnés de manquements et par conséquences altérés dans leur sincérité et régularité.

Quelques centaines voire quelques milliers de voix empêches de façon illégitime de s'exprimer auraient certainement produit un autre résultat que celui sorti d'une urne que beaucoup de tunisiens n'ont pu approché malgré leur demande d'inscription volontaire.

L'ISIE dispose de tous les moyens légaux pour enquêter et rétablir la vérité. S'il s'avère que des citoyens tunisiens, ne seraient-ils que quelques centaines dans une circonscription, ont été privés indument de leur droit de vote, les résultats, proclamés sur le fondement d'un processus irrégulier et altéré, devront annulés pour laisser la place quelque soit le prix à l'organisation d'une nouvelle élection dans cette circonscription.

Abderrazak Horchani Bouazizi

Partager cet article

Repost 0
Published by atf-federation - dans Echos de Tunisie
commenter cet article

commentaires