Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresse : ATF, 5 rue Louis Blanc, 75010 Paris 

Tél. : 01.45.96.04.06, 

Fax. : 01.45.96.03.97,

Recherche

Liens

16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 15:45

La leçon de « Proche-Orient » de Nissim Zvili à Alain Finkielkraut et Bernard Henri-Lévy et (encore) une bourde de ce dernier

14 décembre 2014 | Par salah horchani

1. Sur la leçon de « Proche-Orient »

Lundi 1er décembre 2014, la veille de l’adoption par l’Assemblée nationale française d’une résolution sur la reconnaissance de l’État palestinien [1], n’en déplaise à Bernard Henri-Lévy et Alain Finkielkraut, un débat, reproduit dans [2], avait opposé nos deux philosophes adeptes de la devise « Même quand Israël a tort, Israël a raison », en duplex depuis Paris, et Nissim Zvili [3], en studio à Tel Aviv sur la télévision francophone israélienne i24News.

De prime à bord, Bernard Henri-Lévy et Alain Finkielkraut avaient fait part de leur opposition au vote de l’Assemblée nationale, mais ne s’attendaient sûrement pas à recevoir une véritable leçon de « Proche-Orient » de la part de Nissim Zvili, un véritable “sioniste”, qui n’a pas caché sa colère après avoir écouté les premières interventions de ces deux négationnistes du martyre du Peuple palestinien.

Source :

http://metatv.org/etat-palestinien-un-israelien-donne-une-lecon-de-proche-orient-a-bhl-et-finkielkraut

2. Double-cerise sur le gâteau

Je transcris ci-dessous le contenu de la Partie 2 du débat [2], de la minute 17 : 40 à la minute 19 : 15.

BHL : Donc la vraie initiative, je ne dis pas qu’elle est facile à trouver et d’ailleurs si c’était facile à trouver elle aurait été trouvée, et le vrai effort des hommes de bonne volonté c’est de trouver l’idée qui permet de bouger les deux camps de non-solution.

AF : Tout à fait d’accord, d’autant plus d’accord que Mustafa Barghouti, qui est un leader de l’OLP, a dit que l’attentat de la synagogue de Jérusalem-ouest au hachoir et au couteau était une réaction légitime à l’occupation israélienne, que Mahmoud Abbas lui-même, Mahmoud Abbas a déclaré que si les Israël…il ne fallait pas l’esplanade des Mosquées ou le Mont du Temple soit souillé par les juifs parce que cela conduirait à une nouvelle guerre sainte. Ce sont des termes terribles. Donc, oui, là-dessus il faudrait que tout cela soit dit en France.

BHL : Pourquoi la résolution de demain est, va avoir un effet de régression, c’est qu’elle va dire à, à ce Mahmoud Abbas là, à cette part de Mahmoud Abbas, elle va dire à, à, à Barghouti dans sa prison, ne ….

AF : Ce n’est pas le même, c’estMustafa Barghouti, ce n’est pas Marouane, c’est un autre !

BHL : Mustafa Barghouti…c’est le frère… pardon…à Mustafa Barghouti, elle va leur dire : ne changez rien, ne bougez pas, la question n’est pas chez vous, le seul responsable, le seul responsable du blocage est la diabolique Netanyahou. Voilà. C’est ça qui est pervers dans la résolution de demain.

Après la première bourde de Bernard Henri-Lévy, confondant Mustafa Barghouti avec Marouane Barghouti, Alain Finkielkraut, qui semble mieux connaître le sujet que son confrère, n’a pas osé relever sa seconde bourde, car Mustafa n’est pas le frère de Marouane, mais, un cousin très lointain, les Barghouti étant une grande famille du village de Deir Ghassaneh, dans la région de Ramallah. Qui plus est, Mustafa Barghouti n’est pas un palestinien lambda : il fut, en 2005, candidat à la présidence de l’Autorité palestinienne, arrivant à la seconde place, après Mahmoud Abbas.

Il faut dire que les bourdes, Bernard Henri-Lévy les collectionne, même dans ses ouvrages ! Rappelons-nous son De la guerre en philosophie, paru en 2010, où il cite les recherches sur Emmanuel Kant effectuées par un philosophe dénommé Jean-Baptiste Botul qui n’a jamais existé, puisqu’il fut inventé, six ans auparavant, par Frédéric Pagès, agrégé de philosophie et journaliste au Canard enchaîné. Rappelons-nous tous ces commentaires moqueurs, ironiques et consternés que cette bourde avait soulevés dans la presse. Ce qui a conduit Frédéric Pagès à écrire que tout « cela pose une question sur sa façon de travailler » [4].

3. L’histoire avance : 800 personnalités israéliennes demandent la reconnaissance de l'État palestinien sur la base des frontières de 1967

Voir, à ce sujet, l’excellent billet paru sous le lien suivant qui, en outre, contient une carte mentionnant les 135 pays qui ont reconnu l'État palestinien :

http://mrmondialisation.org/800-personnalites-israeliennes-demandent-la-reconnaissance-de-la-palestine/

Partager cet article

Repost 0
Published by atf-federation
commenter cet article

commentaires