Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresse : ATF, 5 rue Louis Blanc, 75010 Paris 

Tél. : 01.45.96.04.06, 

Fax. : 01.45.96.03.97,

Recherche

Liens

24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 19:09

Sauvons la Tunisie et sa Révolution en répondant positivement aux revendications légitimes de sa jeunesse

En ce mois de janvier 2016, le Peuple Tunisien a célébré le 5ième anniversaire de la Révolution du 14/01/2011. Comme attendu, la grogne qui couvait dans les régions et les quartiers marginalisés et chez les jeunes en chômage, s’est transformée en un mouvement de refus des politiques des gouvernements successifs.

Et pour cause, les revendications principales de la révolution : vivre et travailler dans le pays dans la dignité, scandées par des milliers de jeunes et d’adultes demandeurs d’emplois, sont restées lettre morte, et les décisions apportées n’étaient nullement à la hauteur de la grande détresse économique, sociale et politique du pays et du désœuvrement de sa jeunesse.

Le mouvement de mécontentement que vit la Tunisie actuellement et les revendications de la jeunesse sont légitimes.

Comment peut-on demander indéfiniment aux jeunes diplômés-es ou non de mener une vie digne et de se projeter dans l’avenir en vivant avec des aides de 120,000DT (soit 60EUR) par mois que seuls quelques jeunes en bénéficient.

Pourquoi refuse-t-on à cette jeunesse la mise en place de solutions à leurs problèmes quotidiens, tandis que tout le monde sait que les gouvernements de la troïka qui ont pratiqué le clientélisme, ont surchargé la fonction publique et les sociétés étatiques en embauchant de nouveaux salariés parmi leurs sympathisants et en ignorant les plus démunis des jeunes chômeurs?

Comment se fait-il que les pouvoirs publics fermaient les yeux sur les gaspillages, le détournement des fonds publics et ne mènent pas une guerre effective contre la corruption, la contrebande et l’économie souterraine. La multiplication des prêts financiers auprès des institutions internationales et privées n’ont fait qu’alourdir la dette extérieure de la Tunisie en les consacrant à la consommation au lieu de les orienter vers des investissements créateurs d’emplois ?

Comment veut-on que la jeunesse tunisienne au moment où elle ne voit pas le début de la sortie du tunnel de la pauvreté accepte que le gouvernement actuel propose une amnistie financière à ceux qui ont spolié notre pays et aux responsables de la crise économique que nous vivons.

Ce qui se déroule en Tunisie est gravissime et annonciateur de grands dangers qui mettent en causes la Révolution même et la stabilité de notre pays et la réalisation des objectifs de la Révolution du 14/01/2011.

Dans le cas où notre jeunesse et notre peuple ne réalisent pas les revendications pour lesquelles des dizaines de martyrs sont tombés, l’aggravation de la crise actuelle ne peut que faire le lit, de la contre révolution et des néo-fascisants quelle que soient les discours.

Il est temps d’offrir à la jeunesse et au peuple tunisiens une autre alternative, une alternative de démocratie et de progrès qu’ils sont en droit d’attendre et qui permette de meilleurs horizons.

Le Gouvernement doit cesser la politique de saupoudrage et les demi-mesures qui ne font qu’ajourner et reproduire les crises économiques et sociales et l’installation des verts-bruns et les djihadistes enfants de la QAÏDA et de DAECH.

Pour sortir de cette impasse, il est urgent que le gouvernement tunisien organise un congrès national rassemblant toutes les forces vives de la nation pour décider d’un plan de sauvegarde économique et sociale de la Tunisie et sauvegarder la paix civile, le processus démocratique et réaliser les objectifs de la Révolution tunisienne.

Le Bureau National de l’ATF :

  • Présente ses condoléances aux familles du jeune Ridha YAHIAOUI (électrocuté) et de l’agent de la garde nationale Soufiene BOUSLIMI (suite à un accident)et leur solidarité avec les familles de tous les blessés,
  • Demande au Gouvernement de:
  • sanctionner les responsables de la manipulation et le non-respect des différents concours d’emploi.
  • prendre les décisions d’urgence qui sauvegardent les acquis de la Tunisie de la révolution et toutes les mesures nécessaires pour arrêter l’hémorragie du chômage et de l’emploi afin de sauver la Tunisie de l’emprise des Djihadistes et de DAECH et de tous les aventuriers.
  • Salue la lutte héroïque des jeunes tunisiens et des populations des régions et quartiers déshérités pour leurs revendications légitimes et appelle les jeunes et les citoyens tunisiens de refuser la violence et d’être vigilant contre toutes les provocations des ennemis de notre peuple et de sa révolution.

Toutes et tous au Rassemblement: le samedi 23 janvier 2016 à 15H00

  • Place de la République, Métro République, Lignes 3, 5, 8 et 11

Le Bureau National de l’ATF

Paris, le 22 janvier 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by atf-federation - dans Solidarité internationale
commenter cet article

commentaires