Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresse : ATF, 5 rue Louis Blanc, 75010 Paris 

Tél. : 01.45.96.04.06, 

Fax. : 01.45.96.03.97,

Recherche

Liens

19 juillet 2016 2 19 /07 /juillet /2016 20:43


Paris, le 18 juillet 2016

Monsieur le Président de la Commission de l’organisation de l’administration et des forces armées,

Assemblée des représentants du Peuple- Le Bardo - Tunis -Tunisie

Vous avez bien voulu nous inviter le 04/06/2016 à une réunion rassemblant des représentants d'associations des Tunisiens à l'étranger et certains députés.

Nous vous remercions pour cette initiative.

Le 11/07/2016, vos collègues de la commission des Tunisiens à l'étranger de l'ARP ont appelé à une deuxième réunion. Mais, pour la plupart, nous n'avons pas pu y participer à cette réunion pour des raisons matérielles et de planning.

Ce qui nous est parvenu des dernières discussions nous a franchement déçus. Certains députés ont remis en cause ce que la quasi-majorité des intervenants du 04/06/2016 a exprimé relativement à la composition du Conseil.

De plus le communiqué diffusé par vos soins après la réunion du 11/07/2016 n’exprime rien des attentes et revendications des associations présentes le 04/06/2016 relativement à l’autonomie du CNTE.

Ainsi et en particulier, la position des associations refusant que les députés soient des membres de ce conseil avec droit de vote n'a même pas été reproduite dans votre communiqué.

Non Monsieur le Président,

Nos associations refusent la mise sous la tutelle des pouvoirs exécutifs et législatifs de ce conseil. Certains députés par des calculs politiciens cherchent à politiser le CNTE.

L’émigration tunisienne n'a pas commencé ses luttes pour la démocratie le 14/01/2011 et les associations dont la nôtre (ATF) ont payé cher leurs engagements qui remontent à il y a 40 ans. Bien sur les nouvelles associations doivent être prises en compte mais selon leur présence réelle sur le terrain et les services qu'ils fournissent à notre communauté dans les pays de résidence.

Lorsque vous avez conclu la première rencontre nous avons cru que nous avons été entendus mais il semble que des nouvelles lectures émergent dans les rangs des députés

Nous avons toujours un espoir que les députés prennent en exemple l'attitude du gouvernement qui a accepté que les représentants des Ministères et des administrations ne prennent pas part au vote au sein du CNTE et cherchent pas à confisquer l'autonomie de ce Conseil. La présence des députés ne favorise ni l'autonomie du CNTE, ni le dialogue franc, direct et respectueux des institutions entre les Associations et les divers pouvoirs.

Nous avons appris que vous allez présenter le texte en maintenant la présence des députés.

Si cela se confirmait, ce serait un coup de poignard porté à l’idée même d’un conseil des tunisiens à l’étranger représentatif des la société civile tunisienne à l’étranger dans sa richesse et sa diversité, ce pourquoi nous avons milité depuis 1989 lorsque nous avons réclamé et présenté un premier projet du Haut conseil des Tunisiens à l'étranger.

Nous espérons que votre commission et toutes et tous les députés-es prennent le temps de réfléchir afin que le futur CNTE subisse le même sort que le Haut conseil créé par le Gouvernement Ben ALI en 1990 et qui n’a jamais fonctionné.

Nous espérons que les députés qui sont les filles et les fils de la Révolution ne relèguent pas les Tunisiens à l'étranger au statut de citoyens de 2ième zone.

Cordialement.

Le Président de l'ATF

Mohamed-Lakhdar ELLALA

Tél:0685109440

Partager cet article

Repost 0
Published by atf-federation - dans Immigration
commenter cet article

commentaires