Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresse : ATF, 5 rue Louis Blanc, 75010 Paris 

Tél. : 01.45.96.04.06, 

Fax. : 01.45.96.03.97,

Recherche

Liens

8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 17:20

Contre la construction d'un mur anti-migrants à Calais

Thieuw EMILIE France

Des milliers de gens, hommes, femmes, enfants, fuient leur pays pour échapper aux persécutions et à la mort. Ils ne rêvent que d'un quotidien meilleur, plus calme, d'un peu d'humanité et de respect. Ils arrivent en Europe et réclament notre protection.

Dans la majorité des cas, dans leur pays, leur maison a été détruite. Ils espèrent retrouver chez nous 4 murs et un toit pour vivre, élever leurs enfants et se reconstruire intérieurement.

Et nous, alors même que nos pays sont en paix, alors même que nos nuits sont calmes, alors même que nos terres sont fertiles, nous ne leur offrons que des camps de réfugiés, des bidonvilles. Et le seul mur que nous nous apprêtons à construire est un mur blindé, non pas pour les protéger mais pour nous protéger : pour protéger les Anglais anxieux, apeurés par ces étranges étrangers, pour protéger notre commerce et nos camions plein d'aliments et d'énergies que ces étranges étrangers ne peuvent se permettre de consommer car on les en prive.

Evidemment, la situation est difficile pour les habitants des environs de Calais qui se trouvent face à cette pauvreté, une pauvreté qu'ils n'ont jamais vécue pour certains, une pauvreté parfois plus forte que celle qui remplit déjà leur quotidien pour d'autres. Et les agriculteurs, vivant déjà une période de crise financière, voient également leurs terres piétinées par ces étranges étrangers car elles se trouvent sur le passage qui les mèneront où ils souhaitent aller.

Doit-on pour autant construire un mur, et accepter de véhiculer cette image si négative du rejet de l'autre que nous accusons, que vous accusez régulièrement lorsqu'il s'agit du mur israélo-palestinien, du mur de l'ex URSS, du mur de Donald Trump et j'en passe ?

Doit-on pour autant céder à la pression d'un gouvernement anglais qui refuse depuis des années de faire sa part d'humanité, de solidarité ?

Si des murs doivent être construits, qu'ils soient ceux de logements, d'écoles, de centres médicaux, de commerces.

Monsieur le Président,

Mesdames et Messieurs les membres du gouvernement,

Mesdames et Messieurs les sénateurs et députés,

Réagissez, refusez ce mur, cessez donc d'accepter l'inacceptable.

Cette pétition sera remise à:

  • Monsieur le President de la Republique
  • Mesdames et Messieurs les membres du gouvernement
  • Mesdames et Messieurs les sénateurs et députés

Partager cet article

Repost 0
Published by atf-federation - dans Immigration
commenter cet article

commentaires