Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Adresse : ATF, 5 rue Louis Blanc, 75010 Paris 

Tél. : 01.45.96.04.06, 

Fax. : 01.45.96.03.97,

Recherche

Liens

6 juin 2020 6 06 /06 /juin /2020 17:39
Les ménages immigrés sont moins bien logés

DONNÉES 7 mai 2020

Les immigrés vivent plus souvent dans des habitations privées du confort de base, que les personnes nées en France. En outre, ils habitent quatre fois plus souvent dans des logements trop petits.

FRANÇAIS ET ÉTRANGERS LOGEMENT  

Les immigrés [1] connaissent de moins bonnes conditions de logement que l’ensemble de la population. La proportion de ménages immigrés qui vivent dans un logement dénué du confort de base [2] est faible (1,7 %), mais plus de deux fois plus élevée que celle des ménages non immigrés (0,7 %), selon les données de l’enquête logement 2013 de l’Insee [3]. En revanche, plus souvent locataires d’un logement social, les personnes nées à l’étranger sont 5,8 % à être privées de chauffage central, une proportion plus faible que le reste de la population (7,3 % pour les non-immigrés). Plus généralement, 26 % des logements des ménages immigrés comportent au moins un défaut grave (pas d’eau courante, pas de coin cuisine, installation électrique dangereuse, etc.) selon les normes de confort de l’Insee. En comparaison, les non-immigrés sont 22 % dans ce cas.

Les ménages immigrés sont en moyenne plus nombreux dans leur logement : 2,9 personnes contre 2,3 pour les ménages non immigrés. Mais ils disposent d’habitations significativement plus petites. 55 % d’entre eux vivent dans un logement de moins de 75 m2, contre 35 % des non-immigrés. Plus d’un quart des ménages immigrés vivent dans un logement surpeuplé, c’est-à-dire trop exigu en nombre de pièces ou en surface. Cette proportion est 3,7 fois plus élevée que parmi les ménages non immigrés. Le surpeuplement accentué – il manque deux pièces ou plus par rapport à la norme fixée par l’Insee – concerne 4,5 % des ménages immigrés alors qu’il est très rare (0,3 %) pour les ménages non immigrés.

Si les immigrés disposent de logements plus petits et moins confortables que les autres, c’est d’abord du fait de leur situation sociale : ils occupent plus souvent des emplois précaires et moins bien rémunérés. C’est aussi, il ne faut pas l’oublier, parce que certains bailleurs font de la discrimination en les refusant comme locataires.

Confort du logement selon l'origine
Unité : %
  Ménage immigré Ménage non immigré
Sans confort sanitaire de base* 1,7 0,7
Sans chauffage central 5,8 7,3
Avec confort sanitaire de base et chauffage central 92,5 92,0
Ensemble 100 100
 
Aucun défaut** 74,0 78,0
Un seul défaut 21,0 19,0
Deux défauts ou plus 5,0 3,0
Ensemble 100 100
*Absence d'un des éléments suivants : eau courante, WC intérieurs, installations sanitaires.**Défaut grave de confort, parmi douze critères repérés par l’Insee. Par ex. : pas d’eau courante, pas de coin cuisine, installation électrique dangereuse, etc.
Source : Insee – Données 2013 – © Observatoire des inégalités
Surface du logement selon l'origine
Unité : %
  Ménages immigrés Ménages non immigrés
Moins de 50 m2 23 13
De 50 à 74 m2 32 22
De 75 à 99 m2 25 26
100 m2 ou plus 21 39
 
Ensemble 100 100

Source : Insee – Données 2013 – © Observatoire des inégalités
Peuplement du logement selon l'origine
Unité : %
  Ménages immigrés Ménages mixtes Ménages non immigrés Ensemble
Sous-peuplement 46,1 62,4 71,3 67,9
Peuplement normal 27,8 24,2 21,8 22,6
Surpeuplement 26,1 13,3 7,0 9,5
dont surpeuplement modéré* 21,5 12,4 6,7 8,7
dont surpeuplement accentué** 4,5 1,0 0,3 0,8
 
Ensemble 100 100 100 100
* Il manque une pièce par rapport à la norme fixée par l’Insee. ** Il manque deux pièces ou plus par rapport à la norme.
Source : Insee – Données 2013 – © Observatoire des inégalités

Photo / © brunoh - Fotolia.com

 


[1Personnes vivant en France, nées étrangères hors de France, qui peuvent être de nationalité française.

[2Dans lequel il manque l’un des éléments suivants : eau courante, WC intérieurs, installations sanitaires.

[3Ces enquêtes sont réalisées tous les sept ans, c’est la plus récente disponible.

Partager cet article
Repost0

commentaires