Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Adresse : ATF, 5 rue Louis Blanc, 75010 Paris 

Tél. : 01.45.96.04.06, 

Fax. : 01.45.96.03.97,

Recherche

Liens

17 octobre 2020 6 17 /10 /octobre /2020 18:02

Santé

Palpitations du coeur : quand faut-il s'inquiéter ?

 

Des palpitations fréquentes chez une personne âgée doivent pousser à consulter un médecin.

1/2

© Adobe Stock, Dragana Gordic

Annabelle Iglesias

Quand le cœur se met à battre trop vite ou de façon irrégulière sans effort physique particulier, cela peut inquiéter. Ces troubles du rythme cardiaque ne sont généralement pas graves. Certains signes doivent toutefois pousser à consulter.

On parle de palpitations quand le coeur se met à battre trop vite, à savoir plus de 100 battements par minute ou de façon irrégulière, ce qu'on appelle aussi arythmie. Dans la plupart des cas, ces épisodes sont brefs et provoqués par l'anxiété ou l'émotion. Chez une personne en bonne santé, ils n'ont aucune incidence grave. Et plus on avance en âge, plus les palpitations sont fréquentes.

Quelles sont les causes des palpitations ?

Le stress, le surmenage ou encore le manque de sommeil peuvent être à l'origine de palpitations. La consommation d'excitants comme le café, les boissons énergisantes et la nicotine sont des facteurs de risque de palpitations. Les troubles du rythme cardiaque sont également favorisés par certains médicaments (antidépresseurs) et la déshydratation. Enfin, certains troubles comme l'anémie, une forte fièvre, l'hypoglycémie et l'hyperthyroïdie peuvent être responsables de palpitations.

Gare aux palpitations qui s'accompagnent d'autres symptômes !

Dans certains cas, les palpitations doivent être prises au sérieux car elles constituent des signes avant-coureurs de problèmes plus graves. Il est conseillé de consulter rapidement un médecin si :

• Les palpitations sont fréquentes ou s'intensifient dans le temps.

• Elles s'accompagnent d'autres symptômes tels qu'un essoufflement, des douleurs dans la poitrine, un malaise général et une confusion.

• S'il y a des antécédents cardiaques dans la famille ou personnels.

• La personne est âgée.

"S'il existe des antécédents, les palpitations sont potentiellement dangereuses et peuvent être des signes avant-coureurs d'un malaise cardiaque", avertit le Dr Kouakam, cardiologue, interrogé par Lefigaro.fr. En effet, elles peuvent être le signe d'une tachycardie ventriculaire pouvant conduire à une fibrillation ventriculaire susceptible de provoquer un arrêt cardiaque.

Pour s'assurer qu'il n'y a pas de problème grave, le médecin procède à un interrogatoire du patient, un examen clinique et un électrocardiogramme.

Que faire en cas de palpitations ?

Dans la plupart des cas, les palpitations disparaissent d'elles-mêmes. Elles peuvent être atténuées grâce à des techniques de gestion du stress comme la sophrologie, la respiration, le yoga... Chez les personnes anxieuses sujettes aux palpitations, des anxiolytiques peuvent être prescrits. Le sport reste aussi un bon moyen d'évacuer le stress et d'éviter la survenue de palpitations. La santé du coeur étant en partie influencée par l'hygiène de vie, il est important d'en prendre soin en modérant sa consommation d'excitants, en arrêtant le tabac et en bougeant !

Sources : Fédération française de cardiologie (FFC) / Lefigaro.fr

Partager cet article

Repost0

commentaires