Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresse : ATF, 5 rue Louis Blanc, 75010 Paris 

Tél. : 01.45.96.04.06, 

Fax. : 01.45.96.03.97,

Recherche

Liens

11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 13:08

Solidarité avec Khaled ABICHOU:

A bas l’intimidation et la violence des RCDistes contre les démocrates tunisiens en France

Le Bureau National de l'Association des Tunisiens en France (ATF) a appris les menaces proférées contre notre ami et camarade Khaled ABICHOU pour la seule faute est que le Parti socialiste français dont il est membre, a prêté sa salle de la rue Trétaigne à des militants démocrates tunisiens pour se réunir. L’ATF : • exprime sa solidarité avec Khaled ABICHOU victime des anciennes milices rcdistes (de l’ex-Rassemblement démocratique constitutionnel de Ben Ali) • dénonce avec fermeté ces pratiques et ce discours de l’ère du dictateur Ben ALI, et nous rappellent les ratonnades que les sbires de la dictature ont fait subir à des opposants tunisiens dans les années 1990 et 2000 aux opposants du régime déchu. L’ATF a toujours défendu toutes les libertés en Tunisie en particulier le droit des Tunisiens-es de jouir de la liberté de réunion, la liberté de conscience et des idées et la liberté d’organisation et de réunion, pendant les pires moments de répression au temps du régime bourguibien comme au temps de la dictature de Ben Ali. Elle assure tous les démocrates et les citoyens tunisiens, de rester fidèle à ses principes et ses valeurs fondateurs, à l’idéal des martyrs de la Révolution et mobilisée contre toutes les atteintes à ces libertés acquises grâce par la Révolution de la dignité et la liberté. Ces menaces montrent que la contre révolution rcdiste revancharde, ne se reconnait pas vaincue et comme la contre révolution islamiste rétrograde ne cherche qu’à abattre la Révolution tunisienne et instaurer une nouvelle dictature et priver notre peuple et sa jeunesse d’accéder à la démocratie et la liberté. L’ATF (membre fondateur du front du salut national France) fait appel solennel au FSN, à tous les partis et en particulier à l’Union pour la Tunisie «UPT», le Front populaire, le parti Joumhouri et à toutes les organisations et associations démocratiques en Tunisie et à celles des Tunisiens à l’étranger, au quartet initiateur du dialogue national et le gouvernement, les partis et les syndicats français et le mouvement démocratique en France à condamner et dénoncer les inspirateurs et les exécutants de ces pratiques d’intimidation que nous avons cru disparues pour toujours. Paris, le 25 avril 2014 Le Bureau National de l’ATF

Partager cet article

Repost 0
Published by atf-federation - dans Communiqués
commenter cet article

commentaires