Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Adresse : ATF, 5 rue Louis Blanc, 75010 Paris 

Tél. : 01.45.96.04.06, 

Fax. : 01.45.96.03.97,

Recherche

Liens

16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 11:08

 Dynamique Citoyenne des Tunisiens à l’Etranger (DCTE)

 

 

Le 05 août 2011, une délégation de la Dynamique Citoyenne des Tunisiens à l’étranger (DCTE) composée de Hédi SAÏDI, Sylvie HANNE, Taoufik KARBIA  et Mohamed-Lakhdar ELLALA , a rencontré Monsieur le Ministre des Affaires Sociales, Monsieur Mohamed  BEN NACEUR et son Directeur de cabinet, Monsieur Habib  LOUIZI,  en présence de Monsieur Mohamed-Salah KHERIGI, Membre du Comité directeur de la Ligue tunisienne de défense des Droits de l’Homme et de l’Institut arabe des Droits de l’Homme.

La délégation a présenté la plate forme de la DCTE, en particulier les trois axes relatifs à la citoyenneté, la Culture, les droits, la mémoire et le développement solidaire.

 

1/ Citoyenneté

 

  • La pérennisation de la représentation des Tunisiens-es à l’étranger

Tout en exprimant sa satisfaction de la prochaine participation des Tunisiens-es en tant qu’électeurs et éligibles aux élections des membres de la future assemblée nationale constituante, la délégation de la DCTE a exprimé sa demande de la pérennisation de la représentation des Tunisiens-es à l’étranger dans les assemblées législatives et d’être éligibles et électeurs.

·        Le HCTE              

Les membres de la délégation ont insisté sur la nécessité de la création du Haut Conseil des Tunisiens-es à l’étranger (HTCE) en tant que lieu d’échanges  et de dialogue entre le mouvement associatif tunisien immigré et le gouvernement,  les établissements publics et les administrations tunisiens qui sont en charge des questions des Tunisiens-es à l’étranger.

La délégation de la DCTE a réitéré sa proposition, à savoir : le conseil d’administration du HCTE doit être composé de trois collèges : les représentants des établissements publics et administrations concernées par la question immigrée, les représentants des associations des Tunisiens-es à l’étranger et un troisième collège composé de personnalités pour leurs compétences, résidentes à l’étranger et en Tunisie.

 

2/ La question culturelle, l’apprentissage de la langue arabe et le travail sur la mémoire

Notre délégation a révoqué la deuxième proposition de sa plate forme, la création d’un institut culturel tunisien qui aura pour mission la promotion de la grande culture tunisienne et arabe et qui aura des antennes dans les grandes capitales du monde. La délégation a demandé à ce que le gouvernement actuel et ceux qui lui succéderont, consacrent le budget culturel à la production artistique et culturelle de haut niveau pour encourager la production artistique et culturelle, valoriser notre culture auprès de nos enfants, auprès de  la jeunesse et des peuples des pays de résidence et développer les échange interculturels.

 Les membres de la délégation ont critiqué la politique et les conditions d’apprentissage de l’arabe et ont réclamé l’abandon des politiques suivies jusqu’à nos jours. La DCTE a proposé :

·         La création d’un institut de la langue arabe qui validera des diplômes de langue arabe,

·         La révision de la politique d’apprentissage de l’arabe actuelle afin que les cours ne soient plus sentis par les écoliers et les collégiens tunisiens en tant que sanctions.

·         La délégation a demandé  le développement d’un travail sur la mémoire auprès des jeunes tunisiens.

3/ Le développement solidaire

Le troisième point évoqué a été celui du développement solidaire. La délégation a demandé  la révision de la législation et la réglementation qui encadrent le développement solidaire afin de permettre à  des petits capitaux de participer à un développement solidaire et donner la chance aux Tunisiens à l’étranger de participer directement au  développement des projets villageois comme des projets nationaux. Les membres de la délégation ont rappelé que les Tunisiens à l’étranger doivent être rassurés quant à l’avenir de leurs avoirs. La délégation a demandé que le gouvernement tunisien exige de l’Union européenne d’aider les projets de développement solidaire.

 

4/ Les questions sociales

 

ü  Les Tunisiens-es de Lampedusa

La délégation a évoqué la situation des Tunisiens sans papiers en Europe dont ceux de Lampedusa et l’urgence de négocier avec les gouvernements italiens et français ainsi qu’avec la commission européenne l’application à ces concitoyens des accords signés avec la Tunisie.

La DTCE a proposé des mesures urgentes pour venir en aide à ceux qui désirent rentrer en Tunisie en particulier pour ceux qui résident en France.

Le gouvernement français doit honorer l’accord de 2008 qui prévoit l’entrée en France de 9000 Tunisiens avec des contrats. Or il se trouve qu’il y a un grand déficit dans l’application de cet accord puisqu’en 2009 moins de 3000 personnes ont bénéficié du dit accord bilatéral.

La délégation de la DCTE demande :

·          que le gouvernement français régularise la situation de nos concitoyens dans le cadre de l’accord de 2008 et d’élargir la liste des métiers auxquels les Tunisiens-ens peuvent accéder.

·         Pour ceux qui souhaitent rentrer en Tunisie nous proposons que les gouvernements français et italiens, avec l’aide de la commission européenne assurent une formation qualifiante à  ces personnes, dans des activités couvrant les besoins du marché d’emploi et le marché économique tunisien, et non des voies de garages.

·         La création d’un fond alimenté par les gouvernements européens ayant des accords bilatéraux avec la Tunisie et par la Commission européenne,  qui aidera les personnes candidates au retour volontaire à investir dans des projets économiques viables. Le Gouvernement tunisien doit participer à la création de ce capital d’investissement.

 

ü  L’insertion des femmes immigrées tunisiennes et le 3ième Âge immigré tunisien

Les membres de la délégation ont évoqué le taux important de l’échec scolaire des enfants des immigrés tunisiens et la nécessité d’un effort spécial pour des cours de soutien et d’aide scolaire. Et d’aide aux familles pour les inciter à s’approprier l’école et être des acteurs de la vie scolaire de leurs enfants.

Deux questions importantes ont été évoquées par les membres de la délégation :

·         L’apprentissage du français pour les mères en particulier. Ce qui permettra leur intégration sociale et aura des effets positifs sur le cursus scolaire de leurs enfants

·         La question du 3ième âge : La délégation a réclamé à ce que le gouvernement tunisien s’intéresse de prés à la situation des personnes âgées immigrées tunisiennes qui ont choisi de continuer à vivre en France et dont le nombre ne cesse de croitre,

 

Réponses du Ministre des affaires sociales et de son Directeur de cabinet

Après avoir entendu notre délégation Monsieur le Ministre a remercié notre collectif pour ces propositions. Il a promis la défense de la pérennisation de la participation des Tunisiens-es aux assemblées législatives.

Il a été sensible à l’intérêt d’une véritable vie associative indépendante, et souhaite engager un dialogue approfondi entre le gouvernement et le monde associatif, hors de toute logique purement descendante.

Le Ministre a reconnu l’importance de la culture et d’un lieu culturel d’envergure nationale. Il a cependant fait part des limites financières et de la nécessité de partager les moyens sur l’ensemble de ces besoins.

Monsieur le Ministre nous a informé que son Ministère prépare la refonte de la politique du gouvernement tunisien envers les Tunisiens-es à l’étranger afin d’adapter la politique gouvernementale aux évolutions que connaît l’immigration tunisienne, des aspirations des Tunisiens à l’étranger et l’émergence de nouvelles catégories sociales des Tunisiens à l’étranger. Il a annoncé que notre collectif la DCTE y serait associé.

L’objectif étant que les Tunisiens à l’étranger vivent pleinement leur citoyenneté et participent sur le même pied d’égalité à la construction de notre pays

Il a promis une présence forte de l’Etat à côté des associations des Tunisiens à l’étranger et d’en finir avec l’ancienne politique partisane.

Dans la réunion avec Monsieur le Directeur, M. Habib LOUIZI nous a informés que le Ministère des affaires sociales va bientôt proposer au gouvernement des nouvelles propositions qui feront la rupture avec l’ancienne politique. Il nous a indiqué que l’OTE doit soutenir activement le mouvement associatif immigré.

 

Nous remercions Monsieur Mohamed Ben NACEUR, Ministre des affaires sociales, Monsieur Habib LOUIZI, Directeur de son Cabinet pour nous avoir reçus ainsi que nos amis Messieurs Mohamed-Salah KHERIGI et Mourad ALLAL pour leur aide

 

Tunis, le 08 août 2001

DTCE

Associations Signataires

ALIF’S (Bordeaux) Association JISR (Lille), ATF-Aquitaine (Bordeaux), ATF-Haute Savoie Annecy) ATF-Nord Roubaix) , ATF-Var (Toulon), ATF-13 (Marseille), ATF -Bureau National,  (Paris )Association de Solidarité fraternité Méditerranéenne   ASFM, (Saint-Etienne) Citoyens Solidaires,  Compagnie Mare Nostrum,  Espace Farabi (75) ,  Filigrane (75) , IDEAL 92,  Le Repère Des Entrepreneurs (paris) , Le Réseau Euromaghrébin, Citoyenneté et Culture- REMCC (75)  UGET France (75),  Union des Tunisiens de l’EST (Montbéliard), Union pour la Tunisie (UNI’T)

Personnalités signataires

BARAKET Rafik (Paris 75),  BARIRA Mohamed (Marseille 13), BEL HAJ Aymen (Paris 75, jeune indépendant),  BEL HAJ Nouora (Nice 06), BEL HAJ Raouf (Seine et Marne 77),  BENHAMED Mohamed (Milan, Italie), BEN SALEM Abdellatif (Paris 75),  BOUALI Skander (Nantes 44), BOUALI Tahar (Padova, Italie), ELBAHRI Moncef (Paris 75), GHARBI Bechir (Haute-Savoie 74),  HAFSI Ammar (Paris 75),  HAFSI Naji (Ivry 94),  HAMROUNI Mohamed (Paris 75),  JABER Ali (Paris 75), JANI Belgacem (Val d'Oise 95),  JOUINI Mohamed (Paris 75), SENOUSSI Dalinda (Dunkerque 59), SENOUSSI Lamine (Dunkerque 59),  SLIMANI Mourad (Gennevilliers 92), TARHOUNI Nadia (Paris 75) , Makram ben Azzouz ( Québec Canada)  AMARA Ahmed (95)

 

http://www.facebook.        

http://www.facebook.com/dynamique.tunisie

 

Partager cet article

Repost 0
Published by atf-federation - dans Evènement
commenter cet article

commentaires